Groupe Internet Version imprimable Suggérer par mail

 

Groupe Internet 

Charte internet du CMP Châtelard

Voici le petit film créé par les élèves du Châtelard, suite à des ateliers de prévention internet. Les élèves ont réfléchi à leur utilisation d’internet et des réseaux sociaux. Ils ont parlé des problèmes rencontrés avec ces outils. Suite à ces premières réflexions, ils ont proposé des règles pour ne pas se laisser piéger et avoir une attitude correcte sur le net. Grâce à ce travail, la charte internet du CMP Châtelard a été créée. Puis les élèves l’ont illustrée et enfin, ils ont enregistré les règles. Le tout a été mis en film.

Ci-dessous, vous pouvez lire de manière plus détaillée comment ces ateliers ont été menés et la création du Groupe Internet. 

 
2013-2014, naissance du groupe Internet :

Le groupe Internet de l’Arbre de Vie (projet instititutionnel de prévention de la violence)  est né du constat qu’un travail de prévention autour d’internet était nécessaire dans notre institution. En effet, plusieurs événements, notamment autour des réseaux sociaux, ont nécessité un recadrage et un dialogue avec les élèves.

Il nous semble important de donner des compétences médiatiques à nos élèves pour qu’ils sachent se comporter sur internet et puissent réagir de manière adéquate si un problème survenait.

 

Sur l’année scolaire 2013-2014, une commission internet a été créée pour réfléchir sur ce qu’il fallait mettre en place dans notre institution pour la prévention internet. Elle était composée d’un membre de la direction, d’éducateurs, de thérapeutes et d’une enseignante également PRessMITIC de l’institution (Personne Ressource pour les médias, images et technologie de l’information et de la communication).

Nous sommes alors arrivés à la conclusion qu’il était important de travailler sur 3 plans :

- Permettre aux élèves d’acquérir des compétences médiatiques.

- Permettre aux parents d’avoir les connaissances pour comprendre internet,  soutenir et cadrer leurs enfants.

- Monter en compétence le personnel de l’institution dans le domaine des MITIC, pour qu’ils puissent avoir les outils pour aider les élèves. 

 

Le travail de cette commission a abouti à la création du groupe Internet de l’Arbre de Vie et à l’organisation d’une soirée de formation pour le personnel de l’institution.

 

2014-2015, travail du groupe Internet, création de la charte institutionnelle :

Deux animatrices du groupe Internet, une éducatrice et une enseignante, sont intervenues dans chacune des classes (5 classes, 30 élèves) en proposant des ateliers en deux ou trois temps.

Nous avons tout d’abord rencontré chaque classe en recensant avec les enfants toutes les utilisations qu’ils font d’internet sur les ordinateurs, mais aussi sur les téléphones, portables, consoles, tablettes…. Cela a déjà donné une jolie mosaïque de « Google, Instagram, You Tube, Snapchat, Skype, Whatt’s App, Facebook, …. », puis nous leur avons proposé de réfléchir individuellement à tout ce qui est positif dans toutes ces utilisations et à tout ce qui est plus difficile ou problématique en écrivant leurs idées sur des Post-It. Ceci de manière individuelle. Puis nous regardions en groupe le résultat. 

 

tableau1.jpg 

 

Généralement, les enfants ont très bien répondu à ces consignes et, s’il a fallu parfois calmer l’agitation ou stimuler, parce que les idées avaient de la peine à se manifester, l’ensemble du matériel récolté était très riche. De plus, nous avons profité de ce que les élèves nous amenaient pour engager des discussions et faire passer des messages de prévention.

 

Pour le deuxième passage dans les classes, nous avons repris les sujets qu’ils avaient amenés, avec le côté positif et leurs phrases sur des aspects négatifs. Nous leur avons demandé d’écrire des recommandations, ou règles, avec des formulations positives par rapport aux aspects négatifs qu'ils avaient fait ressortir. Par exemple : "Sur Internet, je joue et je parle seulement avec des gens que je connais dans la vraie vie". Ceci de manière individuelle.

 

dessin1.jpg

 ecrireregle1.jpgdessin4.jpg 


 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Ce travail d’écriture a été plus laborieux, ce qui est finalement assez logique si on pense qu’ils devaient écrire des règles et des recommandations dont ils n’ont pas toujours envie de tenir compte !

Néanmoins, avec de l’aide, ils ont tous réussi à écrire au moins une phrase qui figurera dans la charte. Et, ce qui est intéressant c’est que les enfants ont généralement conscience de ce qui pose problème. Il revient à nous, les adultes, d’aider à la réflexion et d’assumer une position d’éducation et de poser la limite.

Parfois, nous avons également amorcé le travail de dessin qu’ils ont ensuite continué dans leur classe. Puis les deux animatrices sont revenues dans une classe pour colorer les dessins et ont pris un par un les autres élèves, à des moments divers, pour colorer les autres dessins.

 

dessin3.jpg dessin2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à ce travail avec les élèves, les deux animatrices se sont rencontrées un après-midi pour rassembler les phrases des élèves et les mettre en forme pour créer un document final. La Charte Internet ainsi constituée et quelques dessins ont été montrés pour validation à l’ensemble de la direction. La Charte Internet du Châtelard finale est encore en préparation.

 

regle1.jpg

regle2.jpgregle3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite l’enseignante a fait un montage sur iMovie avec les dessins des élèves. Puis elle a pris chaque élève pour enregistrer la phrase qui allait avec son dessin, à l’aide d’un micro Easy Speak. Cela a donné un petit film que vous pouvez voir ci-dessus.

 

Les dessins avec les phrases étaient également affichés dans la salle lors de la cérémonie de fin d’année. Cette présentation revêt pour nous une grande importance : cela permet aux enfants d’être fiers de leur production, elle fait vivre un peu plus cette charte. C’est également une amorce pour tout le travail que nous espérons poursuivre avec les parents.

 

soirée parents
Soirée parents 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
Le bilan du travail autour de la Charte Internet est très positif, il a permis de réunir un matériel très riche et de faire passer des messages de prévention. De plus, nous avons été étonnées du peu de matériel nécessaire pour ce travail. 
 
Le travail va maintenant se poursuivre avec des ateliers pour que les élèves travaillent plus sur ces compétences médiatiques et par la création d'un passeport internet.